DIAM (Decentralized Invisual Art Market)

A propos

DIAM (Decentralized Invisual Art Market) se constitue comme le marché de l’art invisuel. Son intention est de valoriser une nouvelle forme de créativité, une nouvelle forme d’art appelé art invisuel.

L’idée de DIAM est de libérer la créativité à l’échelle mondiale. Le rêve de DIAM est d’augmenter l’être humain par l’art.

Qu’est-ce que l’art invisuel ?

L’art invisuel est l’art qui existe autrement que sous la forme d’œuvres d’art. Les pratiques de l’art invisuel ont en commun le fait d’exister autrement que sous la forme d’une œuvre d’art. Il n’existe pas de définition de l’art invisuel, si ce n’est ce point commun. A part celà ces pratiques sont extrêmement variées : expériences, modes de vie, comportements, expérimentations, objets, état d’esprit… Plus d’infos

Et le but de DIAM ?

  • Permettre aux artistes invisuels de vivre de leur travail ;
  • Permettre à quiconque de devenir un artiste par la valorisation de sa créativité invisuelle ;
  • Fournir un outil pour encourager l’inventivité dans l’art en mélangeant les dernières technologies avec les dernières formes d’art, afin de promouvoir le marché de l’art de la prochaine génération ;
  • Encourager l’émergence de nouveaux types de collectionneurs et d’investisseurs dans l’art.

Dans quel contexte ?

Les artistes invisuels ne peuvent pas vivre de leur travail. Il n’existe pas de marché pour la vente et l’achat d’art invisuel. Le marché de l’art a été créé au 19ème siècle lorsque l’art se limitait à la sculpture, la peinture, le dessin, en d’autres termes le marché de l’art est antique. L’art a évolué en un siècle et demi. Mais pas le marché de l’art. Il existe un énorme écart entre l’art le plus inventif et le marché de l’art. DIAM vient justement combler ce fossé. Mais ce n’est pas tout. DIAM résout également un autre énorme problème : le manque d’appréciation de l’existence et de la créativité de l’être humain en tant que tel. Nous pensons que l’art permet d’accéder à 90 % des réservoirs non exploités de l’être humain. DIAM rendra cet accès possible. Tout comme le marché de l’art est un outil de standardisation de l’art, DIAM peut être considéré comme un outil pour encourager la créativité de l’art.

N’attendez plus, rejoignez la communauté DIAM dès maintenant.

Le Consortium
Biennale de Paris
Datarella
Ocean Protocol Foundation